Site destiné aux résidents de France logo Sanofi

L’arthrose du genou

L’arthrose est une maladie de l’articulation, d’évolution progressive, qui entraine une dégradation du cartilage. Les symptômes les plus fréquents de l’arthrose sont une douleur lors de la mise en mouvement de l’articulation, une sensation de raideur de l’articulation ainsi qu’une baisse de l’amplitude des mouvements.1

 

dossier spécial sanofi-arthrose.frdossier spécial sanofi-arthrose.fr

 

L’arthrose, première cause de douleur au genou après 50 ans2

L’arthrose peut toucher diverses articulations du corps (main, genou, colonne cervicale, colonne lombaire, pied…). Elle est – de loin – la principale cause de douleur au genou, après l’âge de 50 ans. En cas de douleur au genou, il convient donc de consulter son médecin, qui pourra déterminer la cause de vos douleurs et envisager un traitement adapté.

Focus sur l’articulation du genou

Le genou est une articulation importante de notre corps : elle relie le fémur (os de la cuisse) au tibia (os de la jambe), et nous permet de marcher, de courir… et de soutenir notre poids quand nous sommes debout. Pour permettre la flexion du genou, comme dans toute articulation, l’extrémité des os est tapissée de cartilage, une substance qui facilite leur glissement et absorbe les chocs. L’articulation baigne dans un liquide visqueux et élastique, qui sert de lubrifiant et nourrit le cartilage : c’est le liquide synovial, contenu dans une cavité délimitée par la membrane synoviale.

genou sain

Le liquide synovial est une substance visqueuse et élastique, qui sert de « lubrifiant » à l’articulation et facilite le mouvement (flexion du genou).

genou arthrosique

En cas d’arthrose, le liquide synovial n’est plus aussi performant : l’articulation est « grippée »,
le mouvement de l’articulation devient douloureux.

Pourquoi l’arthrose du genou fait-elle mal ? 3

L’une des causes de la douleur au genou peut être l’altération du cartilage articulaire et du liquide synovial qui n’est plus aussi élastique et visqueux qu’il le devrait. Au cours de l’arthrose, l’acide hyaluronique, principal composant du liquide synovial, est dégradé. Le liquide synovial perd en partie ses propriétés de lubrifiant et d’amortisseur : il ne lubrifie plus le cartilage articulaire et n’absorbe plus aussi efficacement les chocs et les contraintes mécaniques infligées à l’articulation lors d’un effort. C’est alors que la douleur se fait sentir.

Comment soigne-t-on la gonarthrose ?

Il n’existe pas aujourd’hui de traitement susceptible de guérir à proprement parler l’arthrose. Pour autant, l’arthrose n’est pas une fatalité : une prise en charge efficace permet de soulager la douleur, de réduire la raideur, d’améliorer la mobilité et la stabilité de l’articulation. En d’autres termes, l’objectif du traitement de l’arthrose du genou est double : limiter les douleurs et retrouver le mouvement.

Pour cela, il faut être observant, c’est-à-dire qu’il faut respecter soigneusement les conseils et les prescriptions de son médecin. Il convient également de s’impliquer personnellement dans la prise en charge, car l’arthrose ne se traite pas qu’avec des médicaments : des nouvelles habitudes de vie sont à adopter.

Voici les 7 points clés de la prise en charge de la gonarthrose : régime, activité physique, aide à la marche, médicaments, infiltrations, viscosupplémentation, voire chirurgie. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site retrouverlemouvement.fr

Quel type de traitement peut remplacer le liquide synovial déficient ? 4

Il existe un type de traitement qui consiste à injecter dans l’articulation une substance qui va remplacer le liquide synovial déficient et ainsi recouvrir la surface articulaire pour traiter les symptômes de l’arthrose douloureuse : l’acide hyaluronique ou l’un de ses dérivés. Ce traitement est appelé la viscosupplémentation.

A lire aussi : les différents traitements de l’arthrose (sanofi-arthrose.fr)

S’informer sur la viscosupplémentation

Références :

  1. Bontoux, D. (2002) Rhumatologie. Le livre de l’interne. Paris, France : Médecine-Sciences Flammarion
  2. Chevallier, L et Verdie-Petibon D. (2004) Soigner l’arthrose : par les plantes, la nutrition, l’activité physique, les médicaments… Paris, France : Fayard.
  3. Larsen NE Clearence Kinetics of a Hylan-based viscosupplement after intra-articular and intravenous administation in animal models. J Biomed Mater Res Part 2012 1008 :457-62
  4. Conrozier T et al. La prise en charge thérapeutique de l’arthrose en ce début de 3e millénaire. 1re partie : le traitement pharmacologique. La revue de médecine interne. 2003 ;24 ;183-88.

ATTENTION, VOUS AVEZ CHOISI DE QUITTER LE SITE SYNVISC.FR pour accéder au site :

url du site

Ce lien est fourni à titre informatif uniquement.
Sanofi ne peut être tenu responsable du contenu de ce site externe.